Portrait de communautaire : Mariette

Mariette Goetz, Communautaire, nous livre son auto-portrait : 

Je suis l’aînée d’une famille nombreuse issue du milieu rural du Kochersberg. J’ai grandi à la ferme de mes parents, où je me suis beaucoup occupée de mes frères et sœurs. La terre, mon village reste pour moi un lieu ressourçant, où j’aime retourner. J’ai fait il y a de longues années une formation à l’école ménagère, puis ai travaillé dans le monde de l’éducation spécialisée, lieu où ma foi était un grand soutien. Depuis toujours j’aime l’Eglise, tout ce que j’y ai découvert dans le catéchisme de mon enfance, dans la pratique régulière et simple, spécialement celle de  l’Eucharistie constitue un socle, solide malgré les difficultés que l’on connaît aujourd’hui. Les lecture de vie de saints m’ont fascinées et j’ai des amitiés avec plusieurs, comme Sainte Thérèse, Saint Antoine , le Saint curé d’Ars et plus récemment Saint Charbel. C’est vers les années 80, à Vézelay qu’une sœur dominicaine de l’agneau m’a fait connaître la Communauté du Puits de Jacob. Dans un premier temps, je l’ai fréquentée d’un peu loin, et ai finalement décidé d’y entrer en 1996, et m’y suis engagée définitivement en 2005.

Mariette aide les enfants à réaliser une composition florale lors de la Session Enfants

Depuis toujours j’étais attirée par la personne du Saint Esprit. Dans cette communauté je ne cesse d’approfondir cette relation à Lui.

Mariette cueille des mirabelles dans le jardin de la Thumenau

Quant à la mission, c’est auprès des personnes en souffrance quelle qu’elle soit,  que je sens que je peux partager ma foi et mon espérance. C’est ainsi que je suis engagée dans l’accueil « Bartimée », dans les jeudis de la Thumenau, dans un groupe de partage d’évangile, et dans un groupe hebdomadaire d’intercession pour les nombreuses demandes qui arrivent à la Communauté.

Pour moi ce qui importe c’est la vie simple qui permet de rencontrer Jésus Amour. Ainsi, la Thumenau est un lieu merveilleux avec son jardin potager et ses arbres fruitiers, aussi récoltes et cueillettes sont des temps que j’affectionne tout particulièrement. Avec les frères et sœurs, les personnes accueillies j’ai le bonheur de transformer tous ces cadeaux du créateur en confitures, gâteaux ou autres mets qui agrémentent le quotidien. J’ai vraiment à cœur que tout ce que nous donne le créateur ne soit pas gâché.

La Parole de Dieu qui me parle :

« C’est l’Esprit qui vivifie, la chair ne sert de rien »

Jn 6, 63
Mariette dans la mercerie de la Thumenau

Pour moi ce qui importe c’est la vie simple qui permet de rencontrer Jésus Amour. Ainsi, la Thumenau est un lieu merveilleux…

A lire aussi

Laisser un commentaire Annuler la réponse.