Notre spiritualité

Le P. Bernard Bastian (découvrez ses homélies et ses écrits) nous donne une présentation des points fondamentaux de la spiritualité de la Communauté du Puits de Jacob : incarnation, Jean 4, Renouveau, Ignace, vie communautaire, vie et puissance du Saint-Esprit…

Personne n’a jamais vu Dieu. Le Fils unique, qui vit dans l’intimité du Père, nous l’a raconté.

Evangile de saint Jean 1, 18

Au Puits de Jacob, nous sommes bouleversés par cette incroyable nouvelle que Jésus de Nazareth est venu il y a 2000 ans tout spécialement pour révéler aux hommes qui est Dieu en réalité, ce qu’il pense, comment il nous voit, comment il agit. Jésus, qui ne quitte jamais le cœur de Dieu son Père, est le seul capable de nous Le raconter, nous assure l’Évangile de Jean dès son ouverture.

Naître dans la main du Père

Venu en homme tout en restant Dieu, Jésus veut nous annoncer que cette connaissance n’est pas d’abord intellectuelle. En effet, il n’est pas venu fonder une École de Sagesse, il n’a pas démarré une nouvelle Religion. Avant d’être un savoir, cette connaissance est une expérience.

À toutes les pages, l’Évangile nous apprend que c’est en rencontrant Quelqu’un qu’on devient chrétien. « Notre » Évangile, celui qui a donné son nom à la Communauté, est le récit de la rencontre de Jésus avec une femme de Samarie auprès d’un puits.

La femme lui dit : « Je sais qu’un Messie doit venir-celui qu’on appelle Christ. Lorsqu’il viendra, il nous expliquera toutes choses.» Jésus lui dit : «Je le suis, moi qui te parle. »

Evangile de saint Jean 4, 25-26

Nous connaissons que Dieu demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné. Bien-aimés, n’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits, pour savoir s’ils sont de Dieu.

Première lettre de saint Jean 3, 24-4, 1
Saint Ignace

Puisque Dieu qui est esprit a voulu prendre chair de la vierge Marie et avoir Lui aussi une mère humaine, Il nous envoie un puissant message : c’est en pleine « chair », comprenez « dans l’épaisseur humaine de tout homme », que Dieu se rencontre désormais, c’est là qu’Il élit domicile. C’est là qu’Il nous parle, qu’Il nous conseille, qu’Il nous inspire. Au XVIe siècle, saint Ignace de Loyola a eu le génie de ressaisir la grande tradition spirituelle de l’Église. À son école, nous apprenons à « discerner les esprits », c’est-à-dire à reconnaître si ce qui nous habite vient de nous, de Dieu ou du Mauvais.

La « spiritualité » chrétienne, dès lors, devient une vie passionnante de présence à la Présence intérieure de Dieu. Mais dans Sa grande bonté, Il ne nous laisse pas nous débrouiller tout seul. Il nous donne ce cadeau extraordinaire qu’est le don de l’Esprit Saint. Nous le savons trop peu, et surtout nous ne nous en servons pas assez, le don du Saint-Esprit au baptême des chrétiens est le don définitif d’une habitation intime, profonde de Dieu ! Et cela change tout !

Ne savez-vous pas que votre corps est un temple du Saint- Esprit, qui est en vous et que vous tenez de Dieu ? Et que vous ne vous appartenez pas ? Vous avez été bel et bien rachetés ! Glorifiez donc Dieu dans votre corps.

Première lettre de saint Paul aux Corinthiens 6, 19-20

L’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné.

Epître de saint Paul aux Romains 5, 5

A ceci, tous vous reconnaîtront pour mes disciples : à l’amour que vous aurez les uns pour les autres.

Evangile de saint Jean 13, 35  

Comment s’étonner que la spiritualité chrétienne s’authentifie toujours par l’amour ? Car c’est dans l’amour entre les hommes que Sa Présence culmine.

La Communauté du Puits de Jacob fait partie de ce grand courant de grâces du Renouveau charismatique qui traverse toutes les Églises et l’Église catholique depuis la fin des années 1960. Quiconque a vécu l’expérience du Baptême dans l’Esprit Saint passe de la tête au cœur et apprend à connaître Dieu personnellement. Tout ce qu’il sait de Lui devient vivant. Il découvre avec joie que Dieu, c’est ici et maintenant. Que la foi chrétienne n’est pas que cultuelle mais devient un véritable style de vie dans la Présence et la Puissance du Saint-Esprit.

Soit donc que vous mangiez, soit que vous buviez, quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu.

Première lettre de saint Paul aux Corinthiens 10, 31 
Communautaires dans le repos et dans la joie

Lorsque les disciples du Christ se mettent à marcher sur les traces de leur maître, il se passe ce qu’il se passait il y a 2000 ans : le Royaume de Dieu est au milieu de nous. En se liant avec des frères et sœurs dans la foi, le chrétien renouvelé a une conscience vive de faire partie du Corps du Christ qui poursuit Son œuvre de salut dans le monde.

Ainsi ne doit-on pas s’étonner qu’à nouveau surviennent des signes surnaturels de la Bonté de Dieu comme par débordement d’Esprit Saint. Du corps de l’Église comme du corps de Jésus de l’Évangile (Évangile de sain Luc 6, 19), une force se dégage qui a le pouvoir de guérir tous ceux qui s’en approchent. Le Puits de Jacob s’inscrit dans cette ligne et œuvre de toute sa foi et de tous ses forces à la restauration de l’homme dans ses dimensions physique, psycho-affective, spirituelle, relationnelle, sociale et culturelle.

P. Bernard Bastian

Tous les croyants vivaient unis entre eux et partageaient tout ce qu’ils possédaient. Ils vendaient leurs propriétés et leurs biens et répartissaient l’argent entre tous, selon les besoins de chacun.

Actes des Apôtres 2, 44-45 

Tout le monde était très impressionné, car les apôtres accomplissaient beaucoup de prodiges et de signes miraculeux.

Actes des Apôtres 2, 43 

A lire aussi

Une étonnante prophétie

Charles Journet est un théologien catholique suisse (1891-1975), créé cardinal par le pape Paul VI. Le P. Bernard Bastian nous propose de relire un de ses textes, qui rentre singulièrement en résonance avec la spiritualité du Puits de Jacob. Aux moments décisifs de son histoire, le Saint-EspritLire la suite « Une étonnante prophétie »

Notre histoire

Le Puits de Jacob a fêté ses 40 ans de vie communautaire en 2017, une nouvelle étape dans une longue histoire… Du groupe de prière à la Communauté… Fin 1974, à Strasbourg, des étudiants en médecine se réunissent autour du père BertrandLire la suite « Notre histoire »