Le Puits au Togo

Le Togo est un petit pays de l’ Afrique de l’Ouest. Sa population est estimée à près de 9 000 000 d’habitants. La capitale est Lomé sur la côte. La langue officielle est le français, mais on y parle aussi l’éwé, le kabiyé, le peul…

L’action de la Communauté du Puits de Jacob au Togo débute en 1995 par une rencontre totalement imprévue du P. Bertrand Lepesant avec Mgr Ambroise Djoliba, évêque de Sokodé, ville située au centre du pays. Alors qu’il cherchait une communauté nouvelle pour l’aider dans la pastorale des groupes de prière charismatique qui commençaient à se développer, il est encouragé à s’adresser au Puits de Jacob par une soeur qui avait fait une retraite à la Thumenau. Après plusieurs visites, la maison communautaire de Sokodé est inaugurée en mai 2003.

Ce qui est alors premier,  c’est de « planter la prière », de sonner la cloche tous les matins et tous les soirs, de commencer une assemblée de prière dans la chapelle chaque semaine, de célébrer l’eucharistie chaque jour,  pour rassembler un peuple qui sera la base de la mission globale.

A partir de 2004, le Puits de Jacob à Sokodé commence à donner plusieurs retraites spirituelles dans la vie courante. Ainsi, chaque année d’octobre à décembre, entre 20 et 35 personnes suivent l’équivalent togolais de la RIVE (Retraite d’Introduction à la Vie dans l’Esprit), qui continue par un chemin d’approfondissement jusqu’en mai. Le Puits assure alors un travail pastoral et de formation auprès des groupes de prière du Renouveau Charismatique de la région.

Le lancement d’un projet de centre médical constitue une deuxième étape de la vie de la Communauté au Togo. Il s’agira d’un Centre Médical chrétien à but humanitaire ouvert à tous, d’une activité de développement au service de l’homme souffrant. Dans la vision du Puits, ce centre doit œuvrer à la restauration de l’homme dans toutes ses dimensions, physique et corporelle, mais aussi psychologique et spirituelle. Les activités du Centre ont été structurées progressivement : à l’ouverture, en mars 2010, seule la Consultation était ouverte. Mais très rapidement, vu la sévérité des cas rencontrés, l’Hospitalisation de Jour a été mise en place.  Une continuité des soins a ensuite été assurée à partir de mars 2012 : les patients vus en consultation qui le nécessitent peuvent désormais être gardés en Hospitalisation.   

Le Centre Médical « La Source » est aujourd’hui un maillon important de l’offre de soins dans la région de Sokodé.        

Un autre lieu distinctif du Puits de Jacob à Sokodé est lEspace Saint-Ignace. Cet amphithéâtre, inauguré au printemps 2009, accueille les assemblées de prière et de guérison, les conférences, les fêtes, les grandes célébrations. C’est aussi le lieu pour les formations médicales, les projections de films, les réunions de groupes de jeunes.

Enfin, la Maison des Volontaires est surnommée par certains « DCC » (Demeure Chaleureuse et Conviviale). Dès la conception du programme architectural, nous avons eu le souci du logement des missionnaires qui viendraient appuyer l’équipe sur place de leurs compétences (médecins, infirmiers, autres…) et nous avons prévu une maison qui soit dans le domaine, mais à l’écart pour faciliter un vrai repos après une journée d’un travail souvent harassant.

La Communauté à Sokodé est aujourd’hui en expansion et compte, en plus de sept communautaires, plusieurs novices et regardants.

En savoir plus…

Nos activités au Togo

La Communauté du Puits de Jacob au Togo c’est aussi « l’Espace Saint Ignace » avec son amphithéâtre de 500 places sonorisé et offrant un grand écran et un podium, ses différentes salles pour des activités de formation, des célébrations, des conférences… Depuis notreLire la suite « Nos activités au Togo »

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Le Centre Médical à Sokodé au Togo édite semestriellement « Les Nouvelles de la Source » pour un large public francophone composé d’amis et donateurs, particuliers, associations ou entreprises mécènes. 

Abonnez-vous pour suivre nos actualités!