Campagne d’évangélisation « Si tu savais le don de Dieu »

P. Bertrand Lepesant nous partage l’événement final des célébrations des 20 ans de présence de la Communauté au Togo : une campagne d’évangélisation qui a eu lieu à Sokodé du 16 au 19 juin.

C’est le point d’orgue des fêtes de nos 20 ans de présence et de mission au Togo, à Sokodé. Une grande campagne d’évangélisation à l’église de notre paroisse Christ Lumière du monde. C’est un grand défi ! Il s’agit d’abord de fédérer, pour la réussite de cet événement, les petites forces du Puits de Jacob, celles de la paroisse et celles des groupes de prière du Renouveau du diocèse. Donc un travail d’unité pour une même mission. Il s’agit ensuite, en pleine période d’examens (BEPC, Bac etc.) de rassembler autour de Jésus et de sa Parole. Il s’agit aussi de trouver un prédicateur capable d’attirer le plus grand nombre des chercheurs de Dieu et de ses bienfaits.

Avant de venir en France en janvier, j’ai demandé à notre frère Pascal Adjalte, allié de la Communauté et ami des premiers temps de notre présence à Sokodé, d’assurer la coordination de la préparation et de la réalisation de cette campagne. Il a magnifiquement assumé cette mission dans l’humilité, l’efficacité et beaucoup d’amour. Pascal a été le premier berger diocésain de Sokodé, pendant 6 ans nous avons travaillé main dans la main. Il a ensuite réussi le concours de la fonction publique et est devenu plus tard inspecteur de l’enseignement technique, tout en restant en proximité avec la Communauté.

Quand je suis allé demander à notre curé, le père Patrice Morou s’il serait possible de faire cette campagne dans l’église de sa paroisse, l’église Christ Lumière du Monde de Kpangalam (la plus grande église de la région sinon du Togo, elle peut accueillir jusqu’à 3000 personnes), il m’a dit qu’il en parlerait à son conseil paroissial. Et l’accord fut donné. Les principaux responsables concernés, le premier vice-président, Dominique et le chargé de l’organisation, François, ont très vite fait partie de l’équipe de préparation. Ils étaient habités de la soif d’évangéliser largement. Ils ont motivé les différents services de la paroisse qui ont bellement collaboré avec le Puits de Jacob et l’équipe du Renouveau diocésain.

La banderole de la campagne d’évangélisation présentée par le P. Berrtand et Joël

Les responsables du Renouveau et spécialement la bergère, Aimée, avaient l’expérience d’organiser de telles campagnes et eux aussi ont été partie prenante en fournissant les différents responsables des commissions et en se donnant sans compter pour que cet événement soit « à la gloire de Dieu et pour le salut des âmes ».

Quant au Puits de Jacob, il a offert l’espace St Ignace pour plusieurs rencontres avec le prédicateur, pour les

prêtres, pour les plus engagés des groupes de prière du diocèse, pour le noyau diocésain. C’est aussi la Communauté qui a eu la charge et la grâce d’accueillir le prédicateur et son équipe dans sa maison pour hébergement, restauration, repos. Léon Marie a été aux côtés de Pascal pour suivre l’ensemble de la logistique et la recherche de financement. Il l’a fait avec Philippe Tché, regardant de la Communauté, et Pierre, trésorier du Renouveau.

Quant au prédicateur, nous avons demandé à Frédéric Saba, un père de famille qui a un ministère reconnu à Lomé depuis plusieurs années pour ce type de rencontre. Son curé m’a encouragé à faire appel à lui. Il est largement connu au Togo par ses interventions retransmises sur les réseaux sociaux. La rencontre de Frédéric a été pour nous une vraie « rencontre d’Esprit Saint ». A la Communauté, nous nous sentions « en famille » avec lui, son épouse et son assistant.

La rencontre de Frédéric a été pour nous une vraie « rencontre d’Esprit Saint ».

Mais que fut donc cette campagne ?

Un grand temps d’évangélisation de masse qui a rassemblé plus de 2000 personnes dans l’église du Christ Lumière du Monde.

Beaucoup d’action de grâces.

Une parole qui appelait à accueillir la rencontre personnelle avec Jésus, à se convertir, à le reconnaître comme son Seigneur et son Sauveur personnel.

Les signes accompagnaient cette prédication. Le frère Frédéric a donné de nombreuses paroles de connaissance, parfois très précises, et il a invité ceux qui étaient touchés ou guéris à s’avancer pour faire constater leur guérison et pour rendre grâces. Une salve d’applaudissements quand une personne musulmane, qui avait du mal à marcher avec ses cannes anglaises, les a lâchées et s’est mise à marcher allègrement, sa fille la suivant en brandissant les cannes… Et ces autres qui ont été guéris des yeux, des oreilles etc.. Bref une foule en liesse qui a lancé un immense cri de louange et d’acclamations quand le prêtre a exposé le Saint Sacrement le dimanche après- midi. Et tout cela dans la paix, la joie, même si quelques personnes ont été sorties de l’église quand elles se sont agitées et ont gêné la procession du Saint Sacrement.

https://puitsdejacob.org/wp-content/uploads/2022/06/VID-20220627-WA0002.mp4
Adoration eucharistique du dimanche après-midi

Nous avions prévu une couverture médiatique de tout l’événement jeudi et vendredi soir et samedi et dimanche après-midi. Radio Ste Thérèse a fait ce travail de manière très professionnelle. A travers le monde tous pouvaient suivre heure après heure la campagne sur facebook.
Comme on dit ici, cette dernière rencontre, dimanche après midi avec la messe de clôture a été l’apothéose de ces fêtes des 20 ans de présence et de mission de la Communauté du Puits de jacob au Togo.

Notre cœur est dans l’action de grâces pour ce que le Seigneur a donné à travers le don et la générosité de tant de serviteurs et de servantes. Le budget a été bouclé et nous avons même pu donner des « encouragements » à ceux qui, n’étant pas du Renouveau, ont donné leur part dans les différents services.

P. Bertrand Lepesant


Pour davantage de vidéos des célébrations et enseignements cliquez ici


A lire aussi

Laisser un commentaire Annuler la réponse.