En chemin, en visitation…

Claire, Alliée, et Damien, Allié, nous partagent un chemin de visitations d’Avent.

Claire : Il y a quelques semaines, une de mes filles a été hospitalisée pour une intervention. L’attente à l’hôpital avant de partir au bloc était longue, de quoi laisser le temps à bien des peurs de remplir son cœur et sa tête… Soudain une petite sonnerie sur mon téléphone, distraction bienvenue qui détournent des larmes. Nous regardons le message… Étonnement de découvrir ceci :

Pensées pour TA FILLE ce matin pendant mon travail… – Damien

Nous nous sommes émerveillées dans notre chambre d’hôpital de ce qui était né sous les crayons de Damien. Nous avons contemplé Marie et Joseph, comme passant dans son bureau… et arrivant jusqu’à nous. Nous avons contemplé Marie et Joseph en chemin… Et nous nous sommes senties toutes les deux rejointes sur notre chemin : celui d’une petite fille elle aussi en attente difficile, en chemin vers le bloc ; et celui d’une maman en chemin avec sa fille. Moment de lumière dans l’obscurité, instant de visitation de la Sainte Famille, de visitation d’un frère, communion que nous avons élargie en nommant ceux qui nous portaient. Nous n’étions plus seules et sommes allées de l’avant.

Damien : Je me suis lancé ce matin-là dans ce projet pour la paroisse… Réaliser « grandeur nature » Marie et Joseph pour les faire cheminer devant le chœur tout au long de l’Avent en direction de la Crèche… Le temps de ce projet aura été pour moi aussi un temps de cheminement précieux… Je quittais alors l’ordinateur pour retrouver le plaisir du contact avec le bois, crayons et pastels… Dessiner « en grand », c’est sentir tout mon corps en mouvement,  l’énergie se déployer, dans l’élan… C’était bon également de mesurer combien le mental lâche quand on est en contact avec la matière… Au final, j’étais étonné de voir ce qui s’était fait sous ma main sans chercher la maîtrise…

C’était aussi un travail en communion avec la fille de Claire que je savais à l’hôpital ce matin-là… Je lui envoyai un petit message comme pour lui dédier ce travail…

Puis débordement… impensable de tout ranger sans « continuer à cheminer », comme porté par cette « rencontre » avec Marie et Joseph… Envie de lui dessiner un panneau en « petit », pour sa chambre… et de l’accompagner dans son cheminement des prochains temps après l’opération…

Marie et Joseph en chemin, dans la chambre d’une petite fille

Claire : Peu après, « Marie et Joseph » sont ainsi arrivés chez nous. Au moment de partir à l’école, ma fille a voulu les emmener pour les montrer aux copains, à sa maîtresse et au pasteur en charge de l’heure de religion… Surprise de ma part, mais bien emballés les voilà partis à l’école !

« Voilà Marie sur l’âne et Joseph partis évangéliser l’école… » c’était comme une évidence d’envoyer ce message « clin Dieu » à Damien, un de ces appels qui s’imposent tout à coup par le dedans : « il faut le lui dire »! Lui dire que Marie et Joseph poursuivaient leur route, qu’ils étaient emmenés plus loin…

Damien : Je croyais mon dessin sagement « rangé » dans l’intimité d’une chambre d’enfant… Etonnement en apprenant que « Marie et Joseph » étaient partis vers l’école ! J’étais touché de savoir que ce dessin suivait son propre chemin… et vivait de sa propre vie… 

Je pensais faire un cadeau, mais c’est elle qui m’en a fait un… J’ai souvent l’impression que ce que je fais ne « sert à rien », et bien là une réponse m’était donnée pour m’encourager… à cheminer dans cette voie… Touché de me sentir comme un chemin emprunté par le Vivant, avec l’impression d’avoir laissé passer à travers moi des choses qui ne venaient pas de moi et qui continuaient à circuler plus loin… C’était bon de le ressentir et un vrai cadeau qu’elle me l’ait donné à voir.

Claire et Damien


A lire aussi

Un avis sur « En chemin, en visitation… »

Laisser un commentaire Annuler la réponse.