The Chosen

Un nouvel article dans la série de partages « Foi, Santé et société ». Aujourd’hui Enrica Zanin, Alliée, se penche sur la série The Chosen (l’élu/les élus) qui retrace la vie de Jésus et dont le succès est planétaire.

Le 18 novembre 2022 sera dévoilée au public la troisième saison* de The Chosen, c’est-à-dire, « l’Elu » ou « les Elus ». L’ambiguïté est manifeste: il s’agit de découvrir la vie de Jésus par les yeux de ceux qui l’ont côtoyé. Dès le premier épisode, Jésus nous est dévoilé par le regard d’une femme obsédée par ses démons, que Jésus appelle par son prénom : « Marie ».

En apprenant la guérison de Marie, Nicodème, le Pharisien, n’a de cesse de découvrir qui est cet homme qui sait appeler et soigner les pauvres et les malades. Il se rend alors en prison, auprès de Jean le Baptiste, mais n’ose pas approcher Jésus. D’autres le rencontrent : Simon le pêcheur, qui est criblé de dettes et n’a pas de quoi payer les impôts, Mathieu l’exacteur, qui vit seul méprisé de tous, et Thomas, qui travaille dans le commerce du vin et de l’huile et ne sait pas expliquer comment Jésus a su changer l’eau en vin, au mariage de ses amis.

Au premier abord, on a du mal à expliquer le succès de cette série, qui a été vue par plus de 300 millions de spectateurs à travers le monde. Sa logique est exactement l’inverse de toute série à succès : au lieu d’accélérer l’action, on ralentit et on dilate le récit de l’Évangile ; au lieu de créer du suspense, on relate une histoire dont chacun connaît l’issue.

Et pourtant, c’est bien de la répétition et de la lenteur que naît la magie. Chaque spectateur est invité à prendre le temps de goûter autrement à la parole de Jésus, qui résonne dans l’histoire personnelle de chaque personnage et dans le contexte agité de la Palestine de premier siècle. Pourquoi Nicodème va-t-il voir Jésus la nuit ? Quel travail ont quitté Thomas, Thaddée et Judas pour suivre Jésus ? Si Simon Pierre avait une belle-mère, comme nous dit l’Evangile, qui était sa femme ? Comment a-t-il pu la quitter pour suivre Jésus ?

La série donne chair aux personnages et comble les lacunes du récit évangélique. Cette opération peut nous paraître suspecte : au fond, c’est faire de l’Evangile une fiction. Mais ce travail visible et parfois laborieux d’invention en rappelle d’autres, plus anciens et plus connus. Comme dans les évangiles apocryphes, il s’agit de donner une vision plus concrète de la vie de Jésus, en explorant plus loin son humanité qui a dû être, comme la nôtre, souvent ordinaire et quotidienne. Comme dans les exercices ignatiens, il s’agit d’imaginer, aussi loin que possible, les scènes de la vie de Jésus, en découvrant les personnages qui l’entourent et la vérité sensible de son existence.

Il en résulte, comme dans les exercices spirituels et dans les apocryphes, des scènes inédites et inexactes. Mais qui s’ancrent profondément dans notre coeur et donnent un goût particulier à notre prière.

Quant à moi, j’ai finalement osé une prière qui me paraissait jadis hérétique. J’ai pris goût, lors des longs voyages en train que je fais pour le travail, à me re-raconter les scènes que j’aime dans l’Évangile, en inventant les détails et en imaginant les pensées des personnages. J’ai pu enfin comprendre la timidité et la crainte de Pierre, quand il voit, depuis la barque, Jésus sur le rivage : comment aller vers lui, alors qu’il l’a trahi trois fois ? Comment oser se présenter à lui, tout nu ? Mais le désir de voir Jésus, d’être avec lui, de l’aimer, est plus fort que tout, et Pierre se jette à l’eau.

Enrica Zanin


*Attention, la troisième saison sera pour l’instant disponible en langue anglaise, il faudra attendre encore un peu de temps pour une version française


A lire aussi

Un avis sur « The Chosen »

  1. Encore une info. La Saison 2 en version française débutera autour de Noël prochain sur C8. Elle donnera sans doute lieu à un DVD comme ce fut le cas pour la Saison 1.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.