Avec le P. Louis Lallemant s.j.

Durant notre marche vers Pentecôte avec le parcours « Une force viendra… », nous vous proposerons chaque semaine des « petites perles » extraites de la « Doctrine spirituelle » de Louis Lallemant.  Nous voulons nous laisser guider et enseigner par ces écrits. Puissent-ils nous aider à désirer davantage le Saint Esprit, à choisir de mener une vie plus abandonnée à Dieu dans l’accueil des dons du Saint Esprit.

Saint Ignace n’a jamais écrit de traité de vie spirituelle. Il faudra attendre une génération pour qu’une première synthèse de sa pensée soit faite par Louis Lallemant. Ce jésuite (1588-1635) nous a laissé une œuvre spirituelle majeure* qui reste d’une très grande actualité pour comprendre la spiritualité ignatienne, et qui propose un guide précieux pour tous ceux qui cherchent à vivre dans la mouvance du Saint Esprit.

Le P. Louis Lallemant a été successivement Maître des Novices puis Instructeur du Troisième An (année qui précède l’engagement définitif dans la Compagnie de Jésus). Ses enseignements explicitent la spiritualité ignatienne qui avait pris corps au siècle précédent. Dans un chapitre intitulé « la docilité à la conduite du Saint Esprit », il développe une vision de la vie spirituelle comprise comme une docilité au Saint Esprit par le discernement des esprits. Il s’adresse à des personnes qui sont appelées à s’engager dans une vie apostolique active et qui ont à cœur de « chercher et trouver Dieu en toutes choses ».

Le Père Pierre Emonet s.j. nous rappelle que : « Pour Ignace, l’action elle-même est oraison, dans la mesure où elle est le lieu de la rencontre avec Dieu. Elle est fortifiante et nullement débilitante. Grâce à elle, l’apôtre peut progresser spirituellement et le travail apostolique devient partie intégrante de l’oraison ».

*Louis Lallemant, Doctrine spirituelle, DDB (Paris, Bellarmin, St-Laurent), coll. Christus,  nouvelle édition augmentée, établie et présentée par Dominique Salin, s.j. (2011)

François Vignon, Modérateur de la Communauté


A lire aussi

Laisser un commentaire Annuler la réponse.