2002 : les premiers mois au Togo

Une série de partages pour célébrer les 20 ans de notre Communauté au Togo : histoires, portraits, témoignages, poésies… Pour commencer, Cécile Bobillier nous raconte l’arrivée des premiers Communautaires au Togo. 

Le 5 janvier 2002, à 5h du matin, nous mettons le pied sur la terre togolaise, le Père Bertrand et moi Cécile à l’appel de l’évêque du diocèse de Sokodé, Monseigneur Ambroise, Kotemba DJOLIBA…

La veille nous sommes partis de la Thumenau en minibus avec plusieurs communautaires. A l’arrivée à l’aéroport de Paris, nous dégustons une tarte aux pommes confectionnée, avant notre départ, par une sœur attentionnée

Nous patientons longtemps à l’aéroport. En effet, nous sommes à peine entrés dans l’avion qu’on nous fait ressortir à cause d’une panne. Ce n’est que 10 heures plus tard que nous pouvons enfin embarquer et nous envoler pour le Togo.

Enregistrement à Paris
Cécile
Bertrand, Cécile et Marie-Anne pour la 1ère Eucharistie au Togo à leur arrivée

Nous arrivons le lendemain matin au point du jour, Germain et Marie-Anne Locoh-Donou nous attendaient à l’aéroport. Arrivés chez eux nous prenons un temps de prière d’action de grâce pour cette petite communauté qui démarre là. Germain nous partage longuement combien, au Togo, l’aube est un temps où se disent les bénédictions. Ainsi, Le Père du ciel, bénit d’emblée notre arrivée et notre nouvelle étape.

Nous avons passé 3 semaines dans le sud, principalement chez Germain et Marie-Anne où nous avions quotidiennement, le Père Bertrand, moi et eux, un office le matin et une eucharistie le soir. Le Père Bertrand et moi prenons aussi quelques jours à Dzogbégan, un monastère de bénédictins dans les montagnes, pour accueillir ce que le Seigneur veut pour nous ici.

Germain et Marie-Anne ; assistance dans les demandes de visa ; au village de Pédakondji…

Fin janvier, nous montons à Sokodé où nous sommes hébergés pendant un an et demi dans la résidence de l’évêque qui nous a appelés. Nous profitons de ce temps d’accueil pour construire notre maison communautaire. C’est une période extraordinaire d’inculturation et d’introduction dans l’église togolaise car, à sa demande, nous partageons avec l’évêque tous ses offices et repas.

Le 8 Avril 2002, nous accueillons Caroline Lenz et Claude Baumert qui viennent nous rejoindre dans la résidence de l’évêque jusqu’à notre emménagement le 1 Mai 2003 dans notre nouvelle maison [à suivre…]

Cécile Bobillier, Communautaire


A lire aussi