Etre frères, faire communauté au sein de notre interculturalité

Partage de Véronique Mercky, Communautaire, au retour d’un séjour de 3 semaines au Togo en septembre-octobre. 

Je reviens de Sokodé : la Communauté devient togolaise !? 

Ils sont huit : 4 français, 4 togolais ; ça change… Nous ne sommes plus togolais parce que nous sommes partis et que nous avons construit notre maison là-bas. Les frères togolais nous ont rejoints et nous vivons ensemble. Grande aventure ! Les jeunes qui entrent en Communauté sont formés à l’interculturalité. Aujourd’hui il s’agit de passer à la pratique et de faire communauté ensemble. 

C’est ce que j’ai vu tous les jours. Accueillir l’autre « autre », accepter de ne pas le comprendre, chercher à entendre son désir, écouter, continuer d’écouter, patienter. Ainsi se trace un chemin de profonde relation. L’humilité, la foi et l’amour fraternel que chacun déploie sont bouleversants ; de plus ils s’entraident à se comprendre mutuellement, l’expérience de l’un s’offre à l’autre. Ensemble ils cherchent à construire leurs relations fraternelles, humblement et joyeusement ils accueillent cet amour que l’Esprit Saint tisse entre eux. 

Et puis, j’ai vu la force de la mission qu’ils portent. Ils ne sont que 8, dont 2 en formation à plein temps à Lomé : le Centre Médical où travaillent plus de 40 personnes, l’entretien et l’exploitation d’un immense terrain de 17 ha, la formation de jeunes qui s’approchent de la Communauté, des activités d’évangélisation et tout un accueil large de personnes d’Église, de volontaires français en mission et autres. On pourrait se dire: comment font-ils? quel est leur secret? Ils aiment, ils s’aiment, ils sont aimés. Oui, j’ai perçu l’Esprit Saint d’Amour circulant au milieu d’eux, au cœur de leurs enthousiasmes comme dans leurs impuissances.

Ils sont un ferment de vie, de don, au-delà même de ce qu’ils font. Merci à chacun, merci à eux ensemble. Ils marchent au pas à pas, pauvrement et audacieusement. Ils sont une provocation à la confiance et à la foi. De plus, la communication se développant entre la France et le Togo, le partage grandit et c’est toute la Communauté franco-togolaise qui avance.

Véronique Mercky

P. Bertrand Lepesant, Daniel, Véronique, Joël et Moïse

A lire aussi

Laisser un commentaire