Le triage en hôpital de guerre: le cas des urgences de Kaboul

L’éthique du soin, le souci des patients, les débats sur la fin de vie interrogent les Chrétiens. Notre nouvelle série de partages « Santé et société » entend poser ces questions à la lumière de la foi, en nous invitant à nous rendre aux « périphéries ». Aujourd’hui: le tri des patients – injustice ou remède ?

L’épidémie de Covid19 nous a familiarisé avec le triage médical : quand les patients sont trop nombreux et les chances de survie trop faibles, les médecins établissent des principes de priorité pour l’accès aux soins. Ce principe de rationalisation sert à sauver le plus grand nombre de vies, quand tous ne peuvent pas être soignés. Est-il juste, sur le plan éthique, de sélectionner les malades ? Quels critères adopter pour rester attentifs à chacun ? Comment accompagner les familles de ceux qu’on ne pourra pas soigner ?

Ces questions se posent de manière cruciale dans la chirurgie de guerre : après chaque affrontement, les victimes affluent par dizaines à l’hôpital, et les médecins doivent trancher rapidement, en suivant des règles précises, quels malades soigner et comment.

Alberto Zanin viendra partager, mardi 25 janvier, son expérience sur le triage : il dirige depuis deux ans l’hôpital de Kaboul de l’ONG Emergency spécialisée en chirurgie de guerre. Auparavant il a dirigé, pendant deux ans, le centre chirurgical pour victimes de guerre de Lashkar-gah, dans le sud de l’Afghanistan. En 2015, il était en Sierra Leone pour soigner les malades d’Ebola.

Alberto Zanin expliquera la logique du triage en médecine de guerre et reviendra sur son expérience en Afghanistan, et notamment sur les attentats à Kaboul, cet été, alors que Emergency et la Croix Rouge étaient les seules ONG restées en ville pendant les affrontements.

Le point de vue de l’intervenant ne sera pas spécifiquement chrétien mais sa présentation pourra interpeller tout croyant intéressé aux thématiques du monde de la santé et de l’éthique médicale.

  • Quand ? mardi 25 janvier, de 17h à 18h30.
  • Où ? Université de Strasbourg, campus de l’Esplanade, Amphithéâtre Alain Beretz (Présidence de l’Université de Strasbourg, 20A Rue René Descartes, 67000).
  • La conférence est ouverte à tous.
  • Plus d’information en suivant ce lien

Présidence de l’Université de Strasbourg, Nouveau patio, Amphithéâtre Alain Beretz, pas loin de la chapelle du Christ Ressuscité où se déroulent les Assemblées de Prière du Puits de Jacob.


A lire aussi

Laisser un commentaire Annuler la réponse.