Visitation


Partage de François Vignon, Communautaire.

En temps de confinement le maître mot est « Ne sortez pas ! », « Restez chez vous ! ».

Je pense à la Vierge Marie et au mystère de la Visitation : partir en toute hâte dans l’élan et l’allégresse du Saint Esprit pour rencontrer Elisabeth. Le tressaillement de cette rencontre de cœur à cœur.

Et ce passage du pape François dans l’Encyclique Fratelli Tutti :

 « Personne ne peut expérimenter ce que vaut la vie sans des visages concrets à aimer. Il y a là un secret de l’existence humaine authentique, car « la vie subsiste où il y a un lien, la communion, la fraternité ; et c’est une vie plus forte que la mort quand elle est construite sur de vraies relations et des liens de fidélité. En revanche, il n’y a pas de vie là où on a la prétention de n’appartenir qu’à soi-même et de vivre comme des îles : dans ces attitudes, la mort prévaut ». 

À partir de l’intimité de chaque cœur, l’amour crée des liens et élargit l’existence s’il fait sortir la personne d’elle-même vers l’autre. Faits pour l’amour, nous avons en chacun d’entre nous « une loi d’‘‘extase’’ : sortir de soi-même pour trouver en autrui un accroissement d’être ». Voilà pourquoi l’homme doit de toute manière mener à bien cette entreprise : sortir de lui-même. » (n°87 et 88)

C’est peut-être pour cela que le confinement est si difficile à vivre ! C’est peut-être pour cela qu’il est si délétère pour le tissu fraternel ! Que le Saint Esprit nous donne de dilater nos cœurs et fasse de nous des hommes et des femmes de la Visitation. Voilà un défi pour nous croyant en ce temps de confinement ! 


A lire aussi

Laisser un commentaire