Cueillette de grâces


Les 19 et 20 février derniers, ils étaient 18 couples, de tous âges, à venir à la Thumenau participer à notre weekend couples. Des temps d’enseignement à partir d’Amoris Laetitia, des temps personnels, de couple, des temps de partage en petits groupes, de prière, de célébrations… autant de façons d’ouvrir la porte de leurs cœurs et de leurs couples à la miséricorde de notre Dieu. 

Plusieurs participants ont témoigné de leur vécu. Voici quelques-uns de ces fioretti. Rendons grâces pour ce que le Seigneur a donné, et continuons de prier pour que les grâces reçues portent beaucoup de fruits. 


« M’être laissé surprendre. Continuer d’en vivre (aide de l’Esprit). Mots résumant ce week-end : miséricorde, pardon, partage, écoute, climat, confiance, accueil. »

— Guy

« Nous avons parlé d’accueillir la miséricorde de Dieu. Pour moi, avant de venir ici, le mot miséricorde était un beau qualificatif que j’attribuais à Dieu, un aspect de la grandeur de Dieu face à ma petitesse et je m’en sentais plutôt indigne.
Aujourd’hui je me sens plutôt forte de l’amour que Dieu me donne sans condition (donc pas besoin d’être parfaite) et donc je peux mieux partager avec Guy et d’autres personnes la bonté, la tendresse la bienveillance de Dieu. »

— Christiane


« Vivre l’inattendu de Dieu ! Je suis venue sans attente particulière, mais le Seigneur m’attendait au tournant. Une demande urgente a jailli dans mon cœur lors d’un partage en groupe et mes frères ont prié avec et pour moi, et Dieu a agi et j’ai désormais 7 témoins pour en attester. Je repars avec des paroles qui m’ont été données par les frères. Cela me donne envie de fréquenter plus la Parole de Dieu. »

— Sophie

« Ce week-end nous a offert l’espace et le temps dont nous avions besoin pour nous parler. Un enseignement fin, un cadre bienveillant, une ambiance fraternelle. Tout pour le cœur. »

— François


« Ce week-end autour de la miséricorde dans le couple a été un beau point d’étape, apaisant et stimulant. L’alternance des enseignements (leur qualité justement proportionnée) avec les temps de réflexion et de partage est fécond. Paix et joie. »

— Nicolas


« Temps sanctuarisé en fraternité, en couple, en intériorité sans autre interaction. Équilibre de l’enseignement : ni trop, ni trop peu, dense et clair. Prise de conscience que le pardon est un outil de dialogue, de rencontres et d’apaisement pour notre couple. Paix et nourriture spirituelle pour les temps à venir. Des rencontres. »

— Une participante


« Rien de magique, rien d’exceptionnel au sens ‹ qui sort de l’ordinaire ›, mais du pas à pas, du travail en profondeur et la grâce qui surabonde. Jusqu’au dernier moment nous avons failli ne pas venir, mais il fallait que nous soyons là. L’Esprit agit toujours, même quand on ne l’attend plus. »

— Christine


« Plusieurs échanges très riches en groupe de partage ! Une expérience du pardon qui s’est croisée avec un autre témoignage: de nouvelles solutions pour avancer dans la démarche du pardon et de pouvoir cheminer ensemble. Grand merci pour tout. »

— Aleksandra


« Notre couple a reçu la grâce de prendre conscience du besoin de se créer un espace pour verbaliser une demande de pardon. »

— François

« Je suis toujours touchée par la profondeur des échanges vécus en groupe de partages et par la façon dont le témoignage de chacun résonne en moi d’une façon ou d’une autre. C’est une force pour avancer dans la foi et en tant que couple. »

— Mathilde


« Recevoir le pardon dans le sacrement de réconciliation, pour à notre tour pouvoir pardonner aussi à notre conjoint. Et faire rayonner le projet d’amour du Seigneur dans notre entourage. »

— André

« Prendre conscience de la miséricorde de Dieu pour chacun de nous et pour notre couple renforce la confiance en l’amour de Dieu et le désir de vivre davantage à l’écoute de l’Esprit Saint, pour permettre au Seigneur de réaliser le projet d’amour qu’il a pour nous. »

— Françoise


« Un temps d’arrêt au moment de croisements difficiles pour sentir la lumière descendue du ciel, ouvrir une nouvelle voie inattendue. »

— Un participant


« La richesse des échanges dans les groupes de partages a été incroyable et une source d’enseignement merveilleux. Acceptés dans notre singularité, avec respect, nous avons beaucoup reçu, merci. Loué soit Dieu. »

— Fanny


« De ce week-end je dirais simplement que c’est un bon temps d’arrêt pour le couple. Temps où la relecture d’un vécu est possible mais surtout, c’est un temps où l’on peut re positionner Jésus au centre du couple/famille, mais c’est aussi, un moment exceptionnel où il est possible de re-signifier à son (sa) conjoint(e) l’amour qu’on lui porte et le désir profond qui nous habite de poursuivre l’alliance prononcée lors du sacrement du mariage (et, à chaque week-end, l’amour et la profondeur y gagnent…). Des outils de réflexions/pistes allant dans ce sens y sont distribués – sans compter. Un Grand MERCI. »

— Yvan


A lire aussi

Laisser un commentaire Annuler la réponse.