Pourquoi le nom « Puits de Jacob »?


La rencontre de Jésus avec la Samaritaine

Jean 4, 5-42

Il arrive donc à une ville de Samarie, appelée Sykar, près du terrain que Jacob avait donné à son fils Joseph. Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué par la route, s’était donc assis près de la source…

Jean 4, 5-6

« Celui qui boira de l’eau que moi je lui donnerai n’aura plus jamais soif ; et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau jaillissant pour la vie éternelle. »

Jean 4, 14

Dans la Bible, le nom marque l’être et la vocation d’une personne, d’un lieu, d’une ville. Dès les premières années du groupe de prière, le besoin s’est fait sentir de recevoir un nom. C’est au cours d’une Eucharistie que le nom de « Puits de Jacob » a été reçu et reconnu comme notre nom. Le puits, dans la Bible, c’est le lieu de la vie, le lieu de la rencontre (galante parfois !),  le lieu où s’échangent les nouvelles. Le Puits de Jacob pour nous, c’est surtout le lieu de la rencontre, étonnante de simplicité et de lumière, du Christ Jésus et de la Samaritaine (Jean 4).

Rencontre où Jésus dit sa soif à une femme, une hérétique peu recommandable semble-t-il. Rencontre où Jésus éveille la soif de cette femme et la rejoint dans sa blessure d’amour et son péché. Rencontre où il la guérit et lui révèle son nom et son identité de Messie dans une parole de confiance inouïe : « Je le suis, moi qui te parle ». Rencontre où Jésus fait de cette femme une porteuse de la Bonne Nouvelle pour les gens de son village… qui viennent rejoindre la petite communauté des apôtres autour de Jésus ! Conversion, guérison, évangélisation, Eglise… Le Père, le Fils, l’eau vive de l’Esprit. Tout le mystère de Dieu est présent dans ce récit que nous rapporte saint Jean.

Nablus, le Puits de Jacob (photo archéologique 1912, source Wikipedia)

A lire aussi

20 ans au Togo

Aujourd’hui 5 janvier Cécile Bobillier, communautaire au Togo, nous partage un anniversaire particulier… C’est le jour J ! Voilà 20 ans que le Père Bertrand et moi atterrissions au Togo… Avec la grâce de Dieu beaucoup de chemin parcouru… Que cetteLire la suite « 20 ans au Togo »